J’ai testé les serviettes hygiéniques lavables !

Hello mes licornes, il y a quelques semaines j’ai reçu un super colis très original.

Oui en ce moment je fais dans l’originalité, et je me régale.

J’ai eu envie de tester les serviettes hygiéniques lavables, avec la mode du zéro déchets j’avais beaucoup entendu parler de la Cup mais cela ne me donnez pas envie du tout.

Puis en surfant sur le net j’ai découvert Hannahpad Ici.

Ce sont des serviettes hygiénique en tissu biologique, organique et écologique, Certifié cruelty free.

 En voici un peu plus sur Hannahpad :

 

Voilà l’histoire de Julie Chang.
Elle avait 16 ans quand elle a eu un coup de foudre avec la langue française, première rencontre au lycée. Elle aurait dû suivre un cursus en biologie, mais, contre toute attente, elle a décidé de poursuivre des études en littérature française à l’université de Séoul.
Quelques années plus tard, suite à une campagne de recrutement d’hôtesses de l’air, elle s’est retrouvée dans les airs pour le compte de la compagnie nationale des Émirats Arabes Unis à Abou Dhabi.
C’est 2 ans plus tard en 2008, lors d’une escale à Singapour qu’elle a rencontré son futur mari, évidemment un français!
Au début de l’année 2017, elle s’est installée au domicile familial, en France, qu’elle adore depuis toujours, avec son mari Jean-Benoît qu’elle aime de tout son cœur.
De ce retour vers la France est né son désir de faire connaître ce produit « sain » fabriqué dans son pays.

Julie est fière et ravie de pouvoir partager son expérience “hannahpad” – serviette hygiénique lavable en coton biologique, ni teinté

ni blanchi, sans toxicité.

 

L’histoire d’hannahpad commence ici…
Les serviettes hannahpad ont été créées par un « HOMME », précisément par amour pour son amie. Son désir était de trouver une solution à ses fortes douleurs menstruelles.
C’est à Séoul en 2005 que Mr. Youngmin JANG fabriqua la première serviette hygiénique, en coton biologique sans toxicité.

 

Dans la vie, des prises de conscience nous viennent, parfois si fort, que l’on est prêt à changer radicalement nos habitudes du jour au lendemain.
Ainsi, depuis plusieurs années, mon mari et moi, avons évolué dans notre approche des produits alimentaires en privilégiant les produits naturels biologiques et les aliments saisonniers.

D’autres domaines nous intéressent tels que détoxifier le corps (si on fait la vidange de nos voitures tous les 10,000 kms pour la pousser le plus loin possible, alors pourquoi ne pas en faire autant avec notre corps?), la maitrise de la pensée positive et la géobiologie.

 

Après son succès en Corée (numéro 1), « hannahpad » s’est exporté en Afrique du Sud, en Australie & Nouvelle- Zélande, au Canada, aux Etats-Unis, au Japon, aux Philippines et à Singapour.

 

Très chères lectrices « hannahpadiennes »,
C’est maintenant au tour de l’Europe d’accueillir la marque « hannahpad ».

 

Outre “vendre un produit”, notre mission est davantage orientée pour partager l’expérience « hannahpad » et offrir une alternative en vue d’améliorer la santé de chacune.

(Texte source hannahpad officiel)

 

La composition des serviettes Hannahpad :

Les serviettes Hannahpad, on était conçu dans un souci d’écologie mais aussi, de praticité et d’équilibre de la flore.

Elles sont en coton biologique, imperméable sans blanchissement. 

Elles sont écoresponsables mais surtout rentables ! Sur le plan financier les serviettes jetables nous reviennent à environ

6 euros par mois voir plus.

Alors que les serviettes réutilisables hannahpad coûte seulement entre 3 et 5 euros par mois sur une durée de 3  ans ou plus .

Le calcul est donc vite fait niveau économie.

 

Mon avis personnel sur mon test :

J’ai donc testé les serviettes Hannahpad je suis donc devenue une Hannahpadiennes.

C’est le surnom qu’il est donné dans le milieu du zéro déchets, aux jeunes femmes qui utilise les serviettes réutilisables biologiques.

Je suis ravie de ce test, j’ai beaucoup aimé le fait de ne pas avoir à jeter des emballages inutilement à la poubelle à chaque utilisation et changement de serviette.

J’ai aussi aimé le fait de pouvoir lavé mes serviettes à la mains ou en machine et d’avoir un séchage rapide.

On peut aussi choisir le motif présent sur les serviettes, ce qui donne un peu de joie au moment le plus désagréable du mois pour les femmes.

Je n’étais pas une adepte  de l’écologie, avant cela mais on va dire que le zéro déchets m’attire de plus en plus.

Je pense que c’est un grand pas vers l’avenir.

Le tarif des serviettes Hannahpad que vous pouvez trouver Ici varie de 9, 50 euros à 25,50 euros par serviettes. Je trouve cela très correct, pour une durée de vie aussi longue !

Pour ceux qui me l’ont demandé, en ce qui concerne la capacité d’absorption des serviettes Hannahpad en comparaison des serviettes jetables classiques, je trouve qu’il n’y a pas de grande différence, par contre au niveau du frottement du tissu sur les parties intimes je trouve cela vraiment top. Aucune sensation de picotement c’est cela le point fort ! 

Par rapport au lavage, j’ai ajouté de la poudre Vanish pour redonner un coup d’éclat au tissu, mais aucune tache n’est resté. Le tissu est 100% biologique donc il y a parfois des petits grains noirs c’est normal car le coton naturel non traité à quelques impuretés. Au niveau des sensations j’avais un peu peur au début que le tissu n’absorbe pas tout le flux, mais cela a très bien fonctionné. Si jamais vous utilisez vos serviettes lavables en dehors de chez vous pas de problème d’odeur, vous avez des petits sachets en plastique pour les transporter dans votre sac à main après usage. Je vous recommande, s’il y a un point d’eau dans les WC de rincer la serviette avant de la mettre dans le petit sachet pour éviter de trop le salir et de pouvoirs le réutiliser plus facilement.

Je vous recommande donc Hannahpad et je remercie encore la marque de leur confiance Bisou bisou.

  

2 commentaires sur “J’ai testé les serviettes hygiéniques lavables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *